Cars Groussin (44) nouvelles technologies à bord

Publié le 6 Novembre 2013

Les autocars Groussin, à Saint-Philbert, sont un symbole de longévité locale dans un secteur pourtant maltraité depuis des années avec les hausses de carburant. Dernière innovation : le Wi-fi dans les cars.

Entretien avec Patrick Groussin, administrateur des Autocars Groussin à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.
Cars Groussin (44) nouvelles technologies à bord
Comment l'entreprise a-t-elle résisté à la concurrence dans un secteur où les coûts, notamment de carburant, augmentent en permanence ?

« Il est vrai que lorsque mon grand-père, Marcel Groussin, a créé l'entreprise en 1933, avec deux allers-retours quotidiens, entre Nantes et Saint-Philbert, et quelques trajets vers les bords de mer et des villes de pèlerinage, nous étions loin de ce que nous sommes devenus aujourd'hui. Cela montre que nous nous sommes adaptés, même si la fermeture de la voie ferrée à Saint-Philbert, et l'arrivée des congés payés en 1936, ont favorisé notre essor.

En répondant au tourisme de masse d'après-guerre, ainsi qu'à la demande croissante des clubs de retraités pour les voyages en groupe, nous avons connu notre âge d'or dans les années 80. »

Et aujourd'hui ?

« Nous disposons de 49 véhicules et employons 60 conducteurs. Parmi le personnel administratif, qui compte sept personnes, quatre ont leur permis. Cela nous permet de pallier à certains services. C'est une des particularités de notre entreprise.

Le transport scolaire et les lignes régulières demandent du personnel en début et fin de journée. Ces temps partiels peuvent être choisis, en complément d'une autre activité, ou subis, dans l'espoir d'obtenir un temps complet... Cela signifie aussi que le recrutement de conducteurs est permanent à Groussin. »

Comment voyez-vous l'avenir ?

Aujourd'hui, l'autocar redevient un acteur de la mobilité. Avec la crise, les gens hésitent à avoir une deuxième voiture. La grande évolution des prochaines années, c'est l'arrivée des nouvelles technologies dans les cars et l'assurance d'une régularité dans les horaires. Les cars sont maintenant équipés du Wi-fi et des bornes à QR codes vont être installées aux points d'arrêts, pour savoir où se trouve le car que l'on doit prendre.

L'idée est de rassurer le voyageur et de se rapprocher le plus possible de la souplesse du déplacement en voiture. Le conseil général voulant développer les lignes express, les infrastructures adaptées à ce type de transport vont se développer et améliorer le cadencement.

Par exemple, l'aménagement du rond-point de Viais, avec une voie dédiée aux cars, permettra de gagner en temps et en régularité.

Patrick Groussin et le personnel des Autocars Groussin invitent la population à venir découvrir leur entreprise, samedi prochain 9 novembre.

Rédigé par O-F

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article