La députée Monique Rabin a été reçue à Rome par le Pape

Publié le 7 Mars 2016

La députée de Loire-Atlantique Monique Rabin a été reçue à Rome par le Pape François, avec des membres d'Esprit civique.

« Il est modeste, bienveillant et humain »

Trois questions à...

Monique Rabin, députée de Loire-Atlantique et vice-présidente d'Esprit civique (1).

Pourquoi avoir rencontré le Pape ?

En tant que députée, j'ai d'abord hésité à aller voir le Pape. Mais ce n'est pas seulement un homme religieux, c'est aussi un homme politique, au sens noble du terme. Sa pensée a une répercussion importante au-delà du monde des croyants. Personnellement, je m'interroge beaucoup sur la place de l'homme au sein de la révolution technologique que nous sommes en train de vivre. Cette rencontre était une chance inouïe d'avoir un regard puissant sur la question de l'humain en 2016.

Peut-on faire de la politique sans idéologie, comme le préconise le Pape ?

Quand le Pape parle d'idéologie, il évoque une démarche simplificatrice qui enferme les gens et les catégorise. Être un idéologue, selon le Pape François, c'est suivre l'exemple des sophistes au temps de Platon, ces orateurs capables de défendre tout et son contraire. Je déteste cette façon politicienne de faire de la politique. Au sein d'Esprit civique, mouvement non confessionnel, nous avons organisé des débats sur la fin de vie ou sur le mariage universel en accueillant tous les points de vue.

Vous qui êtes une femme de gauche, le Pape est-il un homme de gauche ?

Je ne sais pas si le Pape est un homme de gauche. En revanche, durant cette audience, j'ai vu un homme modeste, bienveillant et humain. Il est venu serrer la main à chacun, et s'est assis parmi nous. Aujourd'hui, le mot humanisme est galvaudé. En tant que femme de gauche, il me semble important de penser des politiques publiques à partir des problèmes des plus faibles de notre société. Le Pape François est cohérent en actions et en paroles. C'est cette vision de la politique que je porte.



(1) cercle de réflexion non confessionnel qui regroupe des élus mais aussi des personnes de la société civile.

 

Rédigé par thEco

Publié dans #Monique Rabin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article