Publié le 3 Avril 2008


En La communauté St François

C' était au printemps  2006, les religieuses qui habitaient toujours dans leur maison nous avaient agréablement donné le plaisir
de visiter leur parc et autorisés  d' y prendre des photos.

Bonne visite ...
 
___________
 
 
Et en 2014 : il semble que la Mairie ne sera jamais dans ce lieu !

Voir les commentaires

Rédigé par Theco

Publié dans #La communauté St François en 2006

Repost 0

Publié le 16 Mars 2008

Rédigé par Theco

Publié dans #St Philbert - Elections 2008

Repost 0

Publié le 16 Mars 2008

 

Monique Rabin, déjà Conseillère Régionale veut désormais se consacrer

aux philibertins et à la commune.

En étant élue, elle entre dans l'histoire comme 1ère maire de St Philbert de Grand Lieu 

   En 2001, elle affronte Yvonnick Gilet aux élections municipales à Saint Philbert de Grand Lieu et obtient son siège en simple conseillère. 

 

Monique Rabin, Conseillère Régionale des Pays de la Loire depuis 2004, Vice-présidente de la commission recherche, affaires inter-régionales, Européennes, démocratie territoriale. 1ère femme élue "Maire" de St Philbert de Gd Lieu lors de l'installation du conseil du dimanche 16 mars 2008. En 1998, à la suite des élections cantonales, Monique Rabin décide de s'intéresser de très près à la politique et à la vie consultative. Elle intègre ainsi un parti politique.

En 2002, puis en 2007, elle est candidate aux élections législatives sur la 9ème circonscription. L'élue PS est notamment soutenue par Jean-Marc Ayrault lors d'un meeting à Saint Philbert de Grand Lieu. 

 Cadre territoriale à la mairie de Rennes, elle a aussi oeuvré durant 13 ans à l'assemblée nationale. Elle mènera à nouveau une liste de rassemblement en 2008. Le résultat est sans appel, à deux voix près, elle bat son rival Yvonnick Gilet. Née en 1954 à Laval, la femme politique diplômée de droit et de sciences économiques décide donc aujourd'hui de mettre sa carrière professionnelle en suspens pour se consacrer à la mairie.

 "J'ai dit que je serai disponible, je veux l'être", a t-elle ajouté. Malgré un planning bien rempli par ses obligations, Monique Rabin entend tenir ses promesses, ce qui suppose d'après elle une totale réorganisation.

Voir les commentaires

Rédigé par Theco

Publié dans #St Philbert - Elections 2008

Repost 0

Publié le 16 Mars 2008

Le conseil municipal

s'installe devant une centaine de philibertins

 

Salle de l'abbatiale dimanche, de nombreux philibertins ont assisté à la mise en place du conseil, une séance qui s'est déroulée selon le souhait du doyen René Le Garrec dans le respect, le calme et la dignité.

 

"Chacun ce matin comprendra les sentiments mêlés qui sont les miens en cet instant : émotion de me retrouver à la tête de la commune, 1ère femme maire de Saint Philbert de Grand Lieu".

 

Monique Rabin qui a crée la surprise la semaine précédente vient d'être élue officiellement maire de la commune avec 22 voix contre 7, les sept membres de la liste d'Yvonnick Gilet. A la question : " Y a t-il d'autres candidats à se présenter à la fonction de maire ? " Yvonnick Gilet a levé la main, preuve qu'il n'a encore pas dit son dernier mot. Les premiers remerciements de Monique Rabin iront à ses électeurs, ses colistiers et sa famille, notamment à son mari, "soutien sévère mais inconditionnel".

 5 adjoints sur une possibilité de 8 au maximum ont été élus. Il s'agit de Paul Desveronnières, Nicole Clavier, Bertrand Caron, Florence Le Coz et Didier Billon.

 

 Avant de lever la séance, Monique Rabin a tenu à souligner l'action symbolique de tenir le conseil dans la salle de l'abbatiale, "dans un esprit d'ouverture", a t-elle dit. "Je veux assurer tous les philibertins de mon souci d'être le maire de tous, sans exception. Notre liste de rassemblement se met dès cet instant à leur service". 

 

Vie-communale 0015

  16 mars 2008

Voir les commentaires

Rédigé par Theco

Publié dans #St Philbert - Elections 2008

Repost 0

Publié le 13 Mars 2008

Municipales :

Yvonnick Gilet et Stéphan Beaugé battus par Monique Rabin, prochain maire


Le sourire de Monique Rabin contrastait dimanche soir avec la mine défaite d'Yvonnick Gilet.

  Monique Rabin a créé la surprise dimanche soir en devançant, de deux voix, le maire sortant Yvonnick Gilet et son colistier Stéphan Beaugé.

 

 - Coup de théâtre à la sortie des urnes, le tandem Yvonnick Gilet-Stéphan Beaugé, qui en 2001 était divisé, n'a pas convaincu. L'alliance des deux hommes ne leur a pas été prolifique alors qu'en 2001 le cumul de leurs deux listes leur offrait 70 % des suffrages. Alors comment Saint-Philbert-de-Grand-Lieu a basculé ? Grâce à un « un travail de terrain qui a fini par payer et à une liste compétente et diversifiée » comme l'affirme Monique Rabin ou à cause « des anciens maires qui ne m'ont pas soutenu » comme l'évoque Yvonnick Gilet. Un peu des deux certainement, auxquels il faut ajouter une alliance avec Stéphan Beaugé qui a peut-être trop politisé la liste du maire sortant dans un contexte national défavorable à la droite...

Monique Rabin, heureuse de ce résultat, avait néanmoins le triomphe modeste affirmant « vouloir réconcilier la commune et respecter les élus de la liste conduite par Yvonnick Gilet ». Elle estime qu'aujourd'hui « les habitants se sont autorisés à penser qu'une nouvelle équipe pouvait gérer Saint-Philbert en dehors de toute couleur politique, c'est une évolution des mentalités ».

 

Recours

          d'actions à mettre en place pour améliorer la vie des Philibertins », sans gros investissements.

Yvonnick Gilet, abattu, lundi matin, ne cachait pas sa « déception » mais « les électeurs ont              

Monique Rabin devrait donc être élue maire d'ici la fin de la semaine et durant les deux premières années de sa mandature « nous assumerons comme nous l'avions dit la gestion précédente et les investissements qui sont programmés ». 

Monique Rabin entend donc travailler « sur une trentaine  fait un choix, on doit s'y plier. Pourtant j'estime qu'avec mon équipe nous avons réalisé un gros travail et n'avons pas été récompensés ». Aujourd'hui, il souhaite « bon courage » à la nouvelle équipe et va déposer un recours « avec deux bulletins d'écart et beaucoup de bulletins nuls il faut vérifier et je veux m'assurer que les personnes de la liste de Monique Rabin habitent bien Saint-Philbert ». La nouvelle élue rappelle que la totalité des membres de la liste « vit bien à Saint-Philbert ».

Laurent Huou        

 

Tracts

Stéphan Beaugé, lui, trouvait hier après-midi la vie publique « cruelle, on n'a pas été récompensé de nos efforts ». Il estime avoir mené une bonne campagne, « on a certainement été victime du contexte national même si le local à également joué ».

En fin de matinée un communiqué envoyé par Stéphan Beaugé et signé Yvonnick Gilet se montrait nettement plus virulent jugeant « la victoire en demi-teinte de Monique Rabin » due « pour l'essentiel à la campagne de dénigrement qu'elle a orchestrée avec Claude Vincendeau en diffusant notamment à 48 heures du premier tour un tract malveillant ». Et de s'interroger : « Dans ce scrutin serré, la démocratie et les Philibertins ne sont-ils pas les grands perdants ? ». Là, on pourrait parler de mauvais perdant d'autant que, côté tracts anonymes, Monique Rabin n'a pas été épargnée 

Voir les commentaires

Rédigé par Theco

Publié dans #St Philbert - Elections 2008

Repost 0