2012 - Edito de Vacances Mme Monique RABIN maire.

Publié le 21 Juin 2012

                                                    ( L' edito du bulletin municipal ) Monique rabin maire                                       Juin à septembre 2012

Chers Philibertins,

L’année scolaire se termine avec les fêtes ou kermesse des écoles, assemblées générales des associations, et l’espoir d’un bel été pour les jardiniers et les touristes. Mais aussi pour vous Philibertins, même si vous passez chez vous cette période si particulière de l’année.

 

L’agenda de l’été est paru. N’hésitez pas à venir le chercher en mairie. C’est une invitation à vous détendre, au concert gratuit du samedi soir ou pour les ados à la Maison des jeunes. Quel que soit votre âge, empruntez le Solibus, ce car qui vous emmène en vacances le temps d’une journée. L’été, et sa chaleur espérée, nous invite au repos, à la rencontre, à la fête.

 

Que penser du mot « Loisir » ? Le loisir, c’est bien sûr l’activité que l’on effectue sur le temps libre dont on peut disposer, par opposition aux périodes de travail, au temps contraint par les activités domestiques, et toutes les servitudes… Historiquement dans la Grèce antique et même dans le monde romain, le mot était plus positif qu’aujourd’hui… Pourtant, la « valeur travail » prend du sens parce qu’il existe d’autres moments ludiques ou de repos.

 

Faut-il pour autant tomber dans « l’activisme de loisir », c'est-à-dire tomber dans l’obsession de remplir le temps. Chacun de nous, adulte comme enfant, a besoin de temps pour se retrouver avec lui-même pour imaginer, créer, « digérer » ses savoirs et le spectacle du monde qui l’entoure.

 

Sur notre ville, l’APEJ relaie par un projet éducatif partagé avec la ville, ces temps individuels, plus intérieurs. C’est ce qu’on appelle l’éducation populaire qui ne relève pas du chacun pour soi, mais s’inscrit dans un projet d’émancipation où le bien commun et le souci de l’autre sont placés au premier plan. En ce sens, l’éducation populaire dessine un idéal que j’espère pour nos enfants et pour nos jeunes.

 

En cette période d’été qui s’annonce, je vous souhaite de pouvoir vous « poser » un peu, de créer, d’ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure, sur le touriste que vous croiserez sur l'île de la Boulogne ou dans nos commerces. Bref, d’oublier l’agenda.

 

Monique Rabin

 

Maire de Saint Philbert de Grand Lieu 

 

 

 

Rédigé par ThEco

Publié dans #Edito du maire

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article